L’industrie canadienne de l’électricité se transforme pour répondre aux besoins du climat, des clients et de la concurrence en 2020

Vancouver (le 12 février 2020) L’Association canadienne de l’électricité (ACÉ) a publié aujourd’hui l’État de l’industrie canadienne de l’électricité 2020 lors des Globe Series, un sommet qui réunit des dirigeants du monde des affaires, des gouvernements et de la société civile pour partager des connaissances afin d’accélérer la transition vers un avenir énergétique plus propre. Le fait de mettre l’accent sur le rythme et l’étendue de la transformation du secteur de l’électricité, et sur les recommandations du rapport, permettra de guider le leadership éclairé et les mesures de défense des intérêts de l’ACÉ au cours de l’année à venir.

L’industrie canadienne de l’électricité connaît une période de changements sans précédent à travers l’électrification, les gouvernements remaniés et les marchés concurrentiels. La nécessité d’une approche coordonnée, proactive et collaborative pour atteindre les objectifs de décarbonisation du Canada, tout en répondant à la demande croissante sur le réseau, est le catalyseur du rapport.

« L’avenir s’annonce radieux pour l’électricité, mais nous sommes aussi conscients que pour atteindre nos objectifs, nous devons mettre au point des solutions innovantes dans tous les secteurs », note Francis Bradley, président-directeur général de l’Association canadienne de l’électricité. « L’élaboration d’une stratégie nationale pour guider l’électrification reste un objectif clé de la politique de l’ACÉ et est au premier plan de nos recommandations. »

Le thème global de la transformation s’inspire de l’électrification, de l’intégration des nouvelles technologies, des changements futurs dans l’environnement réglementaire et de la décarbonisation continue du secteur de l’électricité. Le rapport fait également des recommandations spécifiques sur les thèmes suivants:

  1. L’innovation pour un avenir plus sûr
  2. Décarbonisation, électrification et résilience climatique
  3. Répondre aux besoins des clients et des collectivités
  4. Règlementation fédérale et fardeau cumulatif
  5. Marchés provinciaux de l’électricité et réglementation économique

Le secteur de l’électricité a également joué un rôle central dans la capacité du Canada à lutter contre les changements climatiques. Plus de 80 % de l’électricité produite au Canada provient de sources no-émettrices, et le secteur a réduit ses émissions de GES de 30 % depuis 2005.

L’électricité est partie intégrante de l’avenir énergétique propre du Canada.

« Pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions d’ici 2030 et de neutralité carbone d’ici 2050, il est impératif que les gouvernements prévoient des cadres stratégiques prévisibles, stables et axés sur le long terme », déclare Channa S. Perera, vice-président de l’élaboration des politiques à l’ACÉ. « Il y a également la nécessité d’intégrer une plus grande flexibilité qui tienne compte des différences régionales de ressources. »

 

– 30 –

 

À propos de l’Association canadienne de l’électricité

Chaque jour, les entreprises membres de l’Association canadienne de l’électricité (ACÉ) produisent, transportent et distribuent de l’électricité destinée à leurs clients industriels, commerciaux, résidentiels et institutionnels dans tout le Canada. Tous les intervenants de l’industrie sont représentés dans cette association industrielle nationale qui réunit des entreprises d’électricité à intégration verticale, des producteurs indépendants, des entreprises de transport et de distribution, des négociants en électricité, ainsi que des fabricants et des fournisseurs qui produisent le matériel, les technologies et les services nécessaires au bon fonctionnement de l’industrie.

Pour plus de renseignement:

Sarah Robinson

Directrice des communications et du marketing

613.301.8526

robinson@electricite.ca