L’ Association canadienne de l’électricité réclame une « Journée nationale de reconnaissance des monteurs de lignes »

Ottawa (le 2 octobre 2018) – Aujourd’hui, l’Association canadienne d’électricité (ACÉ) a lancé une campagne nationale visant à demander au gouvernement fédéral de désigner le 10 juillet « Journée nationale de reconnaissance des monteurs de lignes ». Les phénomènes météorologiques violents qui se sont produits d’un océan à l’autre en 2018 ont rehaussé l’importance du rôle des monteurs de lignes dans l’approvisionnement constant en électricité.

« Ces femmes et ces hommes courageux risquent souvent leurs vies pour faire leur travail, assurer notre sécurité et maintenir l’approvisionnement en électricité, un aspect essentiel dans notre vie et notre économie. Dédions-leur une journée pour reconnaître leur engagement ainsi que les risques et les sacrifices qu’exige leur travail », a déclaré Sergio Marchi, président-directeur général de l’Association canadienne de l’électricité.

Afin de souligner la campagne de l’ACÉ, les entreprises membres de l’ACÉ de partout au Canada organisent des activités pour lancer la campagne et remercier les monteurs de lignes de leur dévouement. Lors de l’événement de lancement organisé par Hydro Ottawa pour réclamer une Journée nationale de reconnaissance des monteurs de lignes, M. Marchi a fait remarquer que « Ce que font ces hommes et ces femmes à Ottawa se reproduit partout au pays, parmi nos membres. Ces personnes extraordinaires surmontent constamment des conditions terribles et dangereuses pour rétablir l’électricité, devenue indispensable à nos vies. »

Depuis plus d’un siècle, les monteurs de lignes travaillent dur pour construire et entretenir des lignes électriques, afin que les Canadiens aient accès à une énergie fiable, abordable et propre. Lors de phénomènes météorologiques extrêmes comme la pluie verglaçante, les tempêtes de neige et les tornades, comme ce fut le cas récemment dans la région d’Ottawa-Gatineau, les monteurs de lignes sont à pied d’œuvre, exposés à des éléments dangereux lorsqu’ils réparent des infrastructures essentielles dans des conditions à risque élevé. Cette année, le Globe and Mail affirmait que les monteurs de lignes exercent l’un des 10 métiers les plus risqués au Canada.

L’ACÉ invite le public à signer une pétition demandant au gouvernement de reconnaître le 10 juillet comme étant la « Journée nationale de reconnaissance des monteurs de lignes ». La proposition tient compte de l’actuelle journée d’appréciation du monteur de lignes de l’Edison Electric Institute (EEI) aux États-Unis, qui tombe également le 10 juillet. Au cours des prochains mois, l’ACÉ rencontrera des parlementaires et des représentants du gouvernement afin de recommander un projet de loi qui garantirait que les monteurs de lignes reçoivent l’appréciation qu’ils méritent.

-30-