Tarifs de l’électricité

D’un océan à l’autre, les Canadiens ne paient pas la même facture d’électricité. Et pourquoi? Plusieurs facteurs déterminent le prix que les Canadiens paient pour l’électricité.

Combinaison de sources de production

Chaque province possède sa propre combinaison de sources d’énergie renouvelables et non renouvelables. La combinaison de ces sources, par exemple, l’hydroélectricité, le gaz naturel et l’énergie solaire, est propre à chaque région et a une incidence sur le prix de l’électricité.

Entretien et renouvellement des infrastructures

L’entretien des infrastructures et des équipements, par exemple, des lignes et des poteaux électriques endommagés à la suite d’une tempête, est nécessaire pour éviter les pannes de courant.

Le vieillissement des infrastructures aura toujours des répercussions sur les coûts, mais ce n’est pas nécessairement négatif. Si une installation existante produit toujours de l’électricité une fois les coûts des immobilisations payées, les répercussions sur les coûts peuvent se révéler positives.

Coût

Le prix de l’électricité fluctue selon les coûts fixes et variables. Le prix lié à la construction de câbles de transmission constitue un exemple de coût fixe, tandis que le prix du carburant utilisé pour la production est un coût variable.

Géographie de la région

La distance que l’électricité doit parcourir dans les réseaux de transmission et de distribution, allant de la source de production au consommateur, peut influer sur le prix final.

L’accès aux ressources naturelles et aux installations de production détermine le coût de l’électricité, de même que la densité totale de la population. Dans les régions éloignées, l’approvisionnement en électricité nécessite davantage d’infrastructure pour répondre aux besoins des particuliers, des entreprises et des collectivités, et les coûts sont répartis entre un plus petit nombre de consommateurs.

Divers tarifs d’électricité pour le secteur résidentiel dans le monde (2012)

Parmi les meilleurs tarifs au monde

Au Canada, l’accès à des ressources naturelles renouvelables permet d’offrir des tarifs figurant parmi les plus bas au monde. Le pays dispose donc d’une plus grande liberté et souplesse sur le plan budgétaire par rapport à d’autres pays comme le Royaume-Uni et les États-Unis.

Une fraction du budget familial

Le Canadien moyen dépense moins de 4 $ par jour en électricité, ce qui est bien en deçà de la moyenne nationale concernant d’autres besoins comme la nourriture et le logement. En réalité, la plupart des Canadiens dépensent davantage pour les vêtements et les chaussures qu’ils ne le font pour l’électricité.

Investir dans notre avenir

Le réseau électrique canadien actuel a été conçu pour approvisionner une population beaucoup moins importante, mais aujourd’hui il travaille deux fois plus pour alimenter en électricité plus de 35 millions de Canadiens (sans compter leurs appareils personnels et leurs produits électroniques domestiques). Afin de soutenir la population croissante et l’utilisation de produits électroniques modernes, le Canada devra injecter plus de 350 milliards de dollars dans le réseau au cours des 20 prochaines années, soit 15 milliards de dollars par an.