Un système de stockage de l’énergie en batterie pour améliorer la fiabilité

Une collectivité des Premières Nations du nord de l’Ontario souffre depuis longtemps d’une fiabilité qui laisse à désirer. Cette mauvaise fiabilité est le résultat d’une alimentation radiale très longue à partir des réseaux de transport et de distribution en amont. La nature de l’approvisionnement de la collectivité restreint les options viables possibles pour améliorer la fiabilité de l’électricité fournie à cette collectivité. 

Sur le plan historique, seulement 1 % de toutes les pannes touchant la collectivité se sont produites au sein de la collectivité proprement dite. En conséquence, la collectivité est un candidat idéal pour l’amélioration de la rentabilité par l’entremise de l’installation d’un système de stockage de l’énergie en batterie (SSÉB) en ilôtage

Ce projet installera un SSÉB de 1,5 MW/3 MWh sur le dispositif d’alimentation fournissant de l’électricité à la collectivité des Premières Nations, ce qui lui permettra d’être ilôtée et alimentée par le SSÉB pendant les pannes d’alimentation en amont.

Le SSÉB améliorera considérablement la fiabilité de l’électricité pour cette collectivité des Premières Nations. L’amélioration prévue, selon l’historique des pannes et les prévisions des besoins en énergie de la collectivité, est de plus de 60 %. 

Comme ce projet sera le premier SSÉB exploité par Hydro One, il jettera les bases pour d’autres installations de ce genre dans le réseau d’Hydro One.

Plus de 80 collectivités des Premières Nations et de nombreuses autres communautés sont aux prises avec une mauvaise fiabilité que l’installation d’un SSÉB pourrait améliorer.