Première turbine hybride à gaz électrique au Canada

Qu’est-ce qui se produit lorsque les turbines à gaz naturel et les batteries sont réunies? Nous obtenons de la flexibilité dans la manière dont l’électricité est produite et offerte au marché, avec des émissions considérablement réduites.

Avec l’ajout d’une nouvelle batterie lithium-ion de 10 MW et de 4,3 MWh d’une turbine existante au gaz naturel de son Centre Crossfield Energy, ENMAX installera la première turbine à gaz électrique hybride au Canada.

Cette solution innovante permettra à ENMAX de disposer de la turbine sans utiliser de carburant – ce qui est semblable à celui d’une voiture hybride qui passe au régime ralenti avec zéro émission lorsqu’elle se trouve à un feu rouge, puis utilise à la fois la batterie et le moteur pour accélérer à pleine vitesse lorsque le feu devient vert.

Le résultat est estimé à 274 000 tonnes d’émissions de GES par année, ce qui équivaut à 59 500 voitures en moins sur les routes annuellement.

Pour aider à concrétiser ce projet, ENMAX a participé à l’Industrial Efficiency Challenge (Défi d’efficacité industrielle) d’Emissions Reduction Alberta (ERA).

Le projet de turbine hybride gaz-électricité de Crossfield a fait partie des 11 projets, sur les 93 reçus, à être reconnu pour sa possibilité de diminuer considérablement les émissions de gaz à effet de serre dans la province.