Modernisation du barrage et de la centrale de Ruskin

Imaginez un mécanicien en train de réparer les freins et le moteur de votre voiture de collection des années 30 pendant que vous roulez sur l’autoroute. D’un point de vue technique, c’est une image assez juste pour décrire les travaux accomplis par BC Hydro début 2018 sur le barrage et la centrale de Ruskin à Mission, en Colombie-Britannique. Tout en modernisant complètement l’ensemble des installations de la centrale pendant plus de six ans, nous avons continué de produire de l’électricité pour nos clients et de nous conformer à la réglementation sur le débit d’eau, afin d’éviter toute répercussion néfaste sur l’environnement.

Cette modernisation comprenait les travaux suivants :

  • Remplacement de sept vannes de déversoir de 30 tonnes et de huit jetées datant de plus de 85 ans par cinq nouvelles vannes de déversoir de 80 tonnes et six nouvelles jetées;
  • Remplacement et rénovation des trois groupes de production de 35 mégawatts d’origine;
  • Remplacement et déplacement du poste extérieur d’origine;
  • Modernisation complète de toutes les installations auxiliaires et des systèmes de contrôle.

Une cloison mobile de 40 mètres de long et de 262 175 kg a été construite et installée sur le barrage pour soutenir le réservoir Hayward pendant le remplacement, en trois étapes différentes sur plus de trois ans et demi, des vannes de déversoir et des jetées.

Ces nouvelles vannes et jetées sont maintenant conçues pour résister à un tremblement de terre de 1 / 10 000 avec des redondances opérationnelles multiples. Et malgré toutes les mises à niveau, la façade patrimoniale datant des années 1930 sur toute la face de la centrale a été préservée.

La centrale de Ruskin se trouve sur le territoire traditionnel de la Première Nation Kwantlen, et un certain nombre de sites archéologiques ont été découverts au cours du projet. Conjointement avec la Première Nation, BC Hydro a retiré certains artéfacts et a versé des fonds pour la construction d’un nouveau dépôt culturel où les entreposer. Le projet comprenait également la refonte d’une zone permettant à un site vieux de 9 000 ans et à ses artéfacts de rester sur place.

La centrale de Ruskin modernisée produira désormais près de 379 gigawattheures d’énergie par an, une quantité suffisante pour alimenter plus de 30 000 foyers.