Le Centre d’énergie Shepard

Une étape cruciale dans l’élimination progressive du charbon

Bien avant que les objectifs provinciaux n’aient été fixés pour l’élimination progressive du charbon, ENMAX avait commencé à poser les jalons d’un avenir énergétique plus propre avec la création du Centre d’énergie Shepard, la plus grande centrale électrique alimentée au gaz naturel de l’Alberta.  Depuis 2015, le centre Shepard fournit de l’électricité fiable, rentable et respectueuse de l’environnement – jusqu’à 860 MW par jour – assez pour répondre à près de la moitié des besoins de Calgary.

Situé à l’intérieur des murs de la ville de Calgary, le centre Shepard rapproche l’approvisionnement en électricité de la population qu’il dessert, ce qui réduit le risque de perte de transmission et assure aux Calgariens une production sûre et fiable en électricité pour l’avenir.

Réduction des émissions

Le centre Shepard, une coentreprise entre ENMAX et Capital Power, est doté d’une technologie à cycles combinés et possède deux turbines à combustion qui permettent de produire de l’électricité. Il utilise également la chaleur résiduelle par le biais d’une turbine à vapeur, augmentant ainsi la production d’électricité. Cette configuration le rend 30 % environ plus efficace que les centrales au charbon conventionnelles. En outre, il émet moins de la moitié des émissions de CO2 par mégawattheure produites par une centrale au charbon classique, moins de monoxyde de carbone, de dioxyde de soufre et de dioxyde d’azote.

La mise en service du centre Shepard en 2015 a été une étape cruciale dans l’élimination du charbon de notre portefeuille de production, qui se compose désormais de 87 % de gaz naturel et de 13 % d’énergie éolienne.

Conservation de l’eau

Les tours de refroidissement de l’installation utilisent chaque jour 14 millions de litres d’eau recyclée, provenant de l’usine de traitement des eaux usées de Bonnybrook de la ville de Calgary. Il s’agit de la première utilisation d’eau recyclée pour la production d’électricité en Alberta, remplaçant ainsi le besoin d’extraire l’eau douce de nos rivières et de nos lacs. L’eau est transportée par 14 kilomètres de canalisations souterraines entre Bonnybrook et Shepard, qui passent par un tunnel sous la rivière Bow et le sentier Deerfoot.

En 2016, le centre Shephard a été déclaré comme le site du Alberta Carbon Conversion Technology Centre (centre de technologies de conversion du carbone). Le Centre hébergera la filière de gaz naturel pour le projet NRG COSIA Carbon XPrize de 20 millions de dollars, et constituera une plaque tournante à long terme pour les innovateurs mondiaux, en vue de tester de nouvelles technologies qui réduisent les émissions et font progresser la science et la recherche.