Propriété ou confidentialité des données : mise en garde

La confidentialité des données est au cœur de discussions dans presque toutes nos activités en ligne. Avec l’arrivée des téléphones intelligents, les entreprises partout dans le monde savent ce que vous avez acheté pour le petit déjeuner, connaissent les lieux que vous fréquentez et peuvent même vous recommander une émission ou une série à regarder ou bien un article à acheter. Tout cela se fait sur la base de données – vos données. Mais s’agit-il vraiment de vos données?

Pour leur part, les compagnies d’électricité recueillent des données à partir de la demande d’électricité de votre habitation ou de votre entreprise. Elles savent combien d’électricité vous consommez et quand vous l’utilisez. Or, les entreprises ont besoin de ces données pour assurer l’efficacité opérationnelle. Grâce à cette information, les opérateurs de la salle de commande peuvent prédire la charge nécessaire et s’assurer qu’il y aura suffisamment d’électricité au moment de la demande. La compagnie d’électricité obtient ces données en grande partie au moyen du compteur, appareil qui lui appartient entièrement. Les données recueillies sont stockées et gérées conformément à des politiques modernes de gouvernance des données élaborées par des professionnels de l’entreprise. Une compagnie d’électricité dépense des millions de dollars pour avoir recours à des méthodes de chiffrement modernes et avoir ainsi l’assurance que les données des clients sont en sécurité. Ces données sont stockées sur les serveurs appartenant à l’entreprise, traitées au moyen de processus établis par l’entreprise même et gérées par ses employés. La compagnie pourra ainsi prendre ses décisions en fonction de l’information qu’elle détient.

Où est la ligne de démarcation entre la propriété et la confidentialité des données? Nombre de gouvernements et d’institutions conviennent que le client a droit au respect de sa vie privée. Le Règlement général sur la protection des données de l’Union européenne, qui est entré en vigueur en 2018, prévoit l’imposition de lourdes amendes à quiconque contrevient aux normes de confidentialité et de sécurité qui y sont établies. En 2020, un projet de loi, la California Privacy Rights and Enforcement Act, a été présenté pour renforcer le droit à la vie privée des résidents de la Californie. Plus récemment, le projet de loi C‑11, Loi édictant la Loi sur la protection de la vie privée des consommateurs et la Loi sur le Tribunal de la protection des renseignements personnels et des données et apportant des modifications corrélatives et connexes à d’autres lois, a été présenté au Canada.

Le projet de loi C-11 confère aux consommateurs un certain pouvoir d’action. Par exemple, en vertu de ce projet de loi, si un client souhaite faire effacer ses données dans les documents d’une entreprise, il lui suffit d’en faire la demande. Celle-ci devra alors les effacer. Quelle est l’incidence de cette disposition sur le secteur de l’électricité?

Les analystes professionnels des compagnies d’électricité utilisent les données pour mieux prédire les pannes, répondre à la demande de la clientèle, gérer les actifs, etc. Des données complètes sont nécessaires afin que les algorithmes et les modèles prédictifs aboutissent à une modélisation aussi exacte que possible. S’ils disposent de données complètes et exactes, les décideurs des compagnies d’électricité pourront opter pour des solutions judicieuses. Sans données, les compagnies d’électricité ne seraient peut-être pas en mesure d’affecter les ressources de façon efficiente et efficace en cas d’urgence. Il importe de se rappeler que la confidentialité et la propriété des données sont deux notions différentes. Après tout, nous voulons tous avoir accès à un approvisionnement en électricité sûr, durable et fiable pour être à même de savoir quelle est la prochaine série que nous recommandera Netflix.