Le projet d’aménagement hydroélectrique de la rivière Kokish protège l’environnement et alimente l’économie locale

En juin 2015, le Groupe Énergie renouvelable Brookfield a reçu le prix 2015 pour la responsabilité sociétale qui vient récompenser le partenariat du projet d’aménagement de la rivière Kokish avec la Première Nation ‘Namgis. Ce partenariat figure également dans le Rapport annuel 2015 sur le programme Électricité durableMC.

Le projet d’aménagement hydroélectrique de la rivière Kokish (en anglais uniquement) a démarré il y a presque 20 ans lorsque l’entreprise, alors connue sous le nom de Brookfield Renewable Energy Partners (Brookfield Renewable), acquiert les droits d’utilisation de l’eau de la rivière Kokish. À la même époque, Brookfield Renewable et la Première Nation ‘Namgis (‘Namgis) créent Kwagis Power LP, qui aujourd’hui possède et dirige la centrale de la rivière Kokish.

Cette centrale au fil de l’eau se situe au nord-est de l’île de Vancouver, à environ 15 km à l’est de Port McNeill en Colombie-Britannique (CB), sur le territoire traditionnel ‘Namgis. Mise en service en 2014, la centrale de Kokish possède une puissance installée de 45 mégawatts et peut produire assez d’énergie propre et renouvelable pour alimenter 13 000 foyers par an.

KokishIntake

 Source: Groupe Énergie renouvelable Brookfield

Protection de l’environnement

La rivière Kokish possède de précieuses ressources halieutiques ainsi qu’une grande variété d’espèces de poissons nécessitant un haut niveau de protection. Grâce aux valeurs de respect et de préservation de l’environnement communes aux deux partenaires, des mesures ont été prises pour la protection et l’amélioration des ressources halieutiques et de l’habitat des poissons de la rivière Kokish.

Les installations comprennent une échelle à poissons pour faciliter la migration et atténuer les répercussions environnementales, ainsi qu’une prise d’eau équipée d’une grille de type Coanda pour empêcher les migrations vers l’amont. De plus, des grillages à poissons ont été installés au niveau du canal de fuite de la centrale pour éviter que les poissons ne pénètrent dans cette zone.

CoandaIntake

Source: Groupe Énergie renouvelable Brookfield

Fonctionnement de la centrale au fil de l’eau

La centrale au fil de l’eau de Kokish fonctionne uniquement lorsque l’eau de la rivière dépasse les normes de débit habituel règlementaires. L’eau déviée dans une conduite forcée de 9,2 km de long s’écoule à travers quatre turbines Pelton à l’intérieur de la centrale puis se déverse à nouveau dans la rivière par un bref canal de fuite. Le projet de la centrale Kokish cesse la déviation de l’eau de la rivière ainsi que la production d’électricité lorsque le niveau de l’eau de la rivière s’approche du minimum déterminé.

La quantité d’eau à maintenir dans le canal fluvial naturel varie au cours de l’année et est régie par le Permis conditionnel d’exploitation hydraulique, émis par le ministère provincial de l’Environnement, et par la loi fédérale sur l’autorisation des pêches pour protéger l’habitat des poissons.

RunofRiver

Source: Groupe Énergie renouvelable Brookfield

Relance de l’économie

En mars 2010, le projet a conclu un accord d’achat d’énergie d’une durée de 40 ans, dans le cadre de la DP 2008 pour de l’énergie propre (Clean Power Call) de BC Hydro, afin de rechercher de nouveaux projets d’énergie durable et rentable pour la province.

Les travaux de construction ont commencé en mai 2012, et plus de 200 personnes ont travaillé sur l’ouvrage de prise d’eau, l’installation de la conduite forcée, la centrale et la ligne de transport. Les travaux se sont achevés début 2014 et la centrale est entrée en service en avril 2014.

L’une des particularités principales de ce projet est le partenariat de participation coopératif créé entre la Première Nation ‘Namgis et Brookfield Renewable afin d’élaborer, de construire et d’exploiter la centrale. Ce projet incarne les valeurs fondamentales des deux parties : le développement durable et un profond respect pour l’environnement, les ressources aquatiques et la préservation des sols.

Ce partenariat réussi entre les ‘Namgis et Brookfield Renewable a contribué à la diversification de l’économie locale et au renforcement économique de la Première Nation, en créant des emplois et donc en augmentant les dépenses pour les produits et services locaux. Il s’agit là d’un bel exemple de collaboration fructueuse entre les Premières Nations et le secteur privé sur un projet censé améliorer l’infrastructure énergétique canadienne.

Célébration d’une réussite

Le mérite de ce partenariat a été reconnu par l’Association canadienne de l’électricité (ACÉ) lorsque Brookfield Renewable a reçu le prix Électricité durable 2015 pour la responsabilité sociétale. Cette distinction, remise chaque année, récompense les entreprises faisant preuve d’un réel engagement envers le développement durable.

« La Première Nation ‘Namgis est un partenaire qui partage notre respect de l’environnement et notre engagement de responsabilité sociétale », a déclaré Felipe Pinel, président-directeur général de Brookfield Renewable, Amérique du Nord. « La construction et l’exploitation de la centrale hydroélectrique de la rivière Kokish ont donné un réel coup de fouet à l’économie locale, et nous pensons que ce partenariat ouvre la porte à d’autres entreprises du secteur privé pour une collaboration avec les Premières Nations au bénéfice de tous. »

SustainableElectricityAwardBrookfield

Felipe Pinel, PDG de Brookfield Renewable, Amérique du Nord, recevant le prix Électricité durable 2015 pour la responsabilité sociétale.

 

Vanessa Pilotte est la directrice des communications-Amérique du Nord pour le Groupe Énergie renouvelable Brookfield.

 

Découvrez d’autres exemples inspirants des services publics d’électricité canadiens dans le Rapport annuel 2015 sur le programme Électricité durableMC.