Le cheminement de l’ACÉ vers l’équité des genres

Leadership : l’une des valeurs fondamentales de l’Association canadienne de l’électricité (ACÉ). L’équipe de l’ACÉ choisit de pratiquer le leadership de plusieurs façons; en opérant de manière stratégique, en promouvant la durabilité dans l’industrie et en favorisant les partenariats et la diversité, pour n’en citer que quelques-unes.

Parlons de la diversité. La diversité de genre, pour être plus précis.

« L’inclusion ne signifie pas seulement que nous sommes autorisés à être là, mais que nous sommes appréciés. J’ai toujours dit : les équipes intelligentes feront des choses étonnantes, mais les équipes vraiment diverses feront des choses impossibles. » Claudia Brind-Woody, vice-présidente et directrice générale, IBM.

Un lieu de travail diversifié est essentiel. Mais ce qui fait un lieu de travail inclusif, c’est la valorisation de son équipe diversifiée, de ses points de vue, de ses opinions et de ses contributions.

Avec la nouvelle vision de l’ACÉ, qui consiste à être la meilleure association commerciale, nous aspirons à devenir un chef de file dans la promotion de l’équité des genres. À l’échelle de l’organisation, nous ne cessons d’inspirer la conversation sur la diversité de genre, particulièrement dans le secteur de l’électricité, et nous réaffirmons notre engagement envers l’initiative Parité d’ici 30 de Ressources naturelles Canada, « qui cherche à accroître la participation des femmes dans le cadre de la transition vers l’énergie propre, et à combler le fossé entre les sexes ».1

Certes, il reste encore du travail à faire, mais l’industrie canadienne de l’électricité prend des mesures importantes pour atteindre la parité entre les genres. En 2021, l’ACÉ lancera son rapport sur les pratiques exemplaires en matière des genres, qui mettra en lumière les initiatives qui changent la donne et que nos membres, d’un océan à l’autre, entreprennent dans ce domaine.

En mars 2020, l’ACÉ a réaffirmé son engagement public à promouvoir l’équité des genres au sein de l’organisation en signant l’Accord de leadership sur la diversité de genre de Ressources humaines, industrie électrique du Canada lors de la première réception « PUISSANCE des femmes » de l’association.

Janice Garcia, directrice du développement des affaires à l’ACÉ et employée de longue date de l’organisation, a déclaré : « L’Association canadienne de l’électricité est fière d’être signataire de l’accord de leadership de RHIEC sur la diversité de genre. En signant cet accord, nous nous sommes publiquement engagés à continuer de créer un lieu de travail plus diversifié et, par conséquent, un secteur plus diversifié ».

La réception et la table ronde « PUISSANCE des femmes » de l’ACÉ ont permis aux jeunes femmes prometteuses du secteur de l’énergie de tenir des discussions interactives significatives et inspirantes avec des dirigeantes de notre secteur. L’événement a permis à l’ACÉ de mettre en lumière l’importance d’élever et d’éduquer les femmes dans le secteur de l’électricité.

Plus récemment, l’ACÉ a annoncé la nomination de Cara Clairman, fondatrice et PDG de Plug N’ Drive, à la présidence du Comité consultatif public du programme d’électricité durable, la première femme à occuper ce poste en 23 ans d’existence du comité.

Renée Pelletier, associée directrice générale, Olthuis Kleer Townshend LLP, et Michelle Branigan, directrice générale, RHIEC, sont également devenues membres du Comité consultatif public en 2020. C’est la toute première fois que la composition du panel est majoritairement féminine.

 

« Le Programme d’électricité durable de l’ACÉ a déjà apporté de grandes contributions à la promotion de l’énergie propre et je suis fière de participer maintenant à ces conversations aux côtés de leaders du secteur de l’électricité qui ont fait plus pour décarboniser l’économie canadienne que tout autre secteur économique », Renée Pelletier, associée directrice générale, Olthuis Kleer Townshend LLP.

« J’ai hâte d’entreprendre ce parcours avec mes estimés collègues pour guider les initiatives de développement durable des membres de l’ACÉ », a déclaré Michelle Branigan, directrice générale de Ressources humaines, industrie électrique du Canada. « L’Association canadienne de l’électricité démontre véritablement son engagement à promouvoir la diversité de genre dans ses activités et dans l’ensemble du secteur. »

En tant que membre de l’équipe de l’ACÉ, je peux témoigner de l’engagement continu de l’Association à promouvoir la diversité de genre. Nous avons de nombreuses initiatives emballantes en cours de conception, et nous avons bien hâte de les partager avec nos membres, nos intervenants et le public en 2021.

Célébrons la réussite et les progrès réalisés par notre secteur alors que nos lieux de travail deviennent plus accueillants et plus inclusifs pour une main-d’œuvre diversifiée. Apprécions la valeur que la diversité des opinions, des expériences et des attitudes peut apporter à une organisation.

Alors que notre secteur poursuit sa transformation, passant d’une clientèle changeante à une technologie en constante évolution, à l’électrification de l’économie, les femmes feront partie intégrante de cette transformation. Le rôle que les femmes jouent et les perspectives qu’elles apportent dans les conversations pertinentes dans le secteur de l’électricité constituent des éléments essentiels pour des solutions innovantes et inclusives. La diversité de genre est nécessaire pour une transition réussie vers l’énergie propre.