Actions for Achieving Net-Zero GHG Emissions by 2050

Préambule
Le gouvernement fédéral prévoit déposer un projet de loi – la Loi modifiant la Loi sur le développement durable – qui entrera probablement en vigueur en 2021 et qui orientera les prochaines stratégies fédérales en matière de développement durable, engageant le Canada à réduire ses émissions nettes à zéro d’ici 2050. Alors que cette discussion se déroule en pleine pandémie de la COVID-19, il est essentiel que le secteur de l’électricité, en tant de catalyseur clé des objectifs de consommation nette zéro du Canada, articule clairement son rôle et ce qui est attendu des gouvernements et des régulateurs pour effectuer cette transition vers une économie nette zéro au cours des trente prochaines années. Le présent document aborde un ensemble de mesures fondamentales destinées à guider le secteur – ses membres, ses interlocuteurs gouvernementaux et autres parties prenantes – vers la réalisation d’un bilan neutre des émissions d’ici 2050.

 

Avant-propos
Le secteur canadien de l’électricité est essentiel pour porter la vision du Canada de la neutralité carbone d’ici 2050. Ce secteur a déjà fait plus pour la décarbonation de l’économie canadienne que tout autre[1] secteur économique. En vue de réaliser cet objectif national, l’économie canadienne devra trouver un équilibre entre les émissions de gaz à effet de serre (GES) restantes et les initiatives visant à éliminer une quantité égale de GES présents dans l’atmosphère. Cela donnera lieu à un vaste déploiement des technologies existantes et à un investissement accru dans des technologies nouvelles et novatrices qui permettront d’accroître les emplois, de protéger le bien-être socio-économique du Canada et de lutter contre le changement climatique.

Consultez le plan d’action complet:

[1] Se référer aux RIN 2018 de la CCNUCC pour le Canada (réduction de 46 % des émissions de GES dans le secteur de l’électricité entre 2005 et 2018)